Sous-estimés et pourtant la 1ère cause d’arrêt de travail chez les moins de 45 ans, les troubles musculo-squelettiques (TMS) et le mal de dos concernent toutes les entreprises de tous secteurs d’activité et sont à l’origine de grandes souffrances pour le salarié et responsable de pertes de performance pour l’entreprise. Il est à noter qu’un quart des travailleurs en Europe se plaignent de maux de dos et 23% de douleurs musculaires. En croissance constante depuis 10 ans, les TMS dont les conditions de travail en sont les principaux facteurs déclenchants, rassemblent une quinzaine de pathologies telles que les tendinites, syndromes du canal carpien et lombalgies, affectant les muscles, les tendons, les nerfs des membres supérieurs et inférieurs et de la colonne vertébrale. La chiropratique, 1ère profession de santé manuelle mondiale partenaire de l’OMS, experte de la colonne vertébrale et des articulations, diagnostique les troubles musculo-squelettiques et traite ces derniers au moyen d’ajustements de la colonne vertébrale.

Lire la suite