ACTUS : La chiropratique sera aux Jeux Olympiques de 2012 !
Pour la 1ère fois, à l'occasion des prochains JO, qui auront lieu à Londres en 2012, une plate-forme de chiropratique sera installée pour les athlètes qui bénéficieront d'un accompagnement et de soins chiropratiques. Les docteurs en chiropratique travaillent en étroite collaboration avec les milieux sportifs et une Fédération internationale de chiropratique du sport, FICS, a été créée en 1987. Informations : www.fics-sport.org

En France, vient de voir le jour le Conseil Français en Chiropratique du Sport (CFCS), affilié à la Fédération internationale de chiropratique du sport, dont la finalité est de promouvoir la chiropratique sportive et de référencer les docteurs en chiropratique diplômés en sport.

La chiropratique, 1ère profession de santé manuelle mondiale partenaire de l’OMS, experte de la colonne vertébrale et des articulations, diagnostique les blessures sportives et troubles musculo-squelettiques et traite ces derniers au moyen d’ajustements de la colonne vertébrale.

Que l’on soit sportif « du dimanche » ou sportif de haut niveau, nos articulations et nos muscles sont extrêmement sollicités. Les sportifs sont très souvent victimes de traumatismes, de troubles musculo-squelettiques (TMS) et de blessures telles que tendinites, déchirures musculaires et ligamentaires qui peuvent être accompagnés de douleurs articulaires.

De nombreux sportifs et d’équipes sportives professionnelles de renommée internationale ou non consultent régulièrement des docteurs en chiropratique en prévention, pour soulager les douleurs, traiter les blessures sportives et pour améliorer leurs performances.

La prise en charge chiropratique, reconnue des sportifs, contribue à l’amélioration des performances et permet :

un gain de précision et une meilleure coordination,
une endurance accrue,
le soulagement de douleurs articulaires et musculaires,
une augmentation de la résistance musculaire (rendre le muscle plus résistant en ajustant les blocages articulaires et ainsi prévenir les traumatismes),
un temps de récupération plus court après une blessure.